Comment rédiger une lettre de motivation ?

Qu’est-ce qu’une lettre de motivation ?

C’est le premier papier que nous rédigeons généralement pour notre dossier d’emploi, de demande de stage, de demande de bourse, de convention etc.

C’est probablement le premier papier qui est lu aussi par notre destinataire. Plus que les qualifications que nous trouvons également dans le curriculum vitae, la lettre de motivation nous donne une idée sur nos qualités humaines, notre manière de nous présenter, notre style d’expression et… nos motivations pour demander ce stage ou cet emploi. Voilà pourquoi il est très important de la soigner et d’éviter les pièges qu’elle peut comporter.

 

A quoi ressemble une lettre de motivation ?

 

Exemple de lettre de motivation

Exemple de lettre de motivation

Qu’est-ce qu’on écrit dans une lettre de motivation ?

Il y a d’abord l’entête : cette série de lignes courtes en haut, à gauche. Elle se répartit en trois sous parties. D’abord, vous : votre nom et prénom qui occupent à eux seuls une ligne, puis votre adresse que vous répartirez sur deux lignes et même trois si elle est vraiment trop longue, et enfin vos coordonnées à savoir votre téléphone et votre courriel essentiellement, mais auxquels vous pouvez toujours ajouter vos coordonnées skype ou autre.

La deuxième partie concerne votre destinataire, son nom et prénom ou sa raison sociale et son adresse.
Et puis, encore quatre petites lignes pour la date, les pièces jointes, l’objet et le fameux Madame, Monsieur.
Après l’entête, vous avez encore trois petits paragraphes à rédiger, même si « paragraphe » c’est vraiment trop dit. Le premier est une présentation de votre personne, de votre situation et de votre lettre.

Exemple : «  Je soussigné M. Tel Untel, étant actuellement à la recherche d’un emploi, je me permets de vous proposer ma candidature pour le poste de »

Le deuxième paragraphe est sans doute le plus important. Il résume vos motivations et vos qualifications scientifiques et humaines.

Exemple :« Diplômé de… et ayant une formation professionnelle en… je suis certain(e) de pouvoir être performant(e) au sein de votre équipe ; grâce à mon sens de l’organisation, de la créativité ou à mon esprit d’initiative. »

Le dernier paragraphe est une sorte de formule de politesse qui clôture la lettre.

Exemple :« Dans l’attente d’une réponse que j’espère rapide et positive, je vous prie d’agréer l’expression de mon dévouement. »

Il ne vous reste plus qu’à signer.

Exemple : « Cordialement, » et puis de mettre votre nom et prénom, puis de gribouiller votre signature.

 

Où sont les pièges ?

Dans l’entête, le plus grand piège est sans doute les majuscules. Vous vous souviendrez certainement de les mettre pour les noms et prénoms, mais vous risquez d’oublier celles de la raison sociale du destinataire, par exemple. S’il est PDG, non vous ne l’écrirez certainement pas sans majuscules et encore moins en abréviation. Il faudra écrire Président Directeur Général.

Si votre compte Facebook n’est pas réellement une page professionnelle ou si on peut y trouver des photos de vacances ou de famille, des opinions politiques ou religieuses catégoriques, veuillez garder privées ces coordonnées.

Dans les trois paragraphes qui suivent, le mot d’ordre est le dosage. Il s’agit de montrer une réelle confiance en vous et en vos capacités, sans que ça tourne à la présomption. Faites bien attention à cela parce qu’entre les deux, il n’y a qu’un fil. Il ne s’agit pas non plus de montrer que la réponse à cette lettre est une question de vie ou de mort pour vous.

On risquerait d’y voir qu’on vous a déjà dit non à plusieurs reprises, ce qui ne joue pas en votre faveur. Et puis, inutile de vous dire que les qualités et les promesses exagérées ne serviront absolument pas votre cause, parce qu’en fait, cette lettre est une sorte de contrat que vous serez prêt à remplir. Il vaut mieux un contrat modeste mais réel qu’un contrat ambitieux mais qui restera au stade de promesse.

On espère réellement que ces modestes conseils vous seront utiles et on vous souhaite, de tout cœur, bon courage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *